print
 

Devenez observ’acteur de la nature

Aidez à protéger la nature en Seine-Saint-Denis !

PNG - 3.1 ko

L’Observatoire départemental de la biodiversité urbaine de la Seine-Saint- Denis (ODBU) est né en 2005. Avec l’aide des scientifiques et des associations naturalistes, il a pour but de mutualiser et de partager la connaissance sur la biodiversité en ville, auprès des gestionnaires d’espaces verts, des aménageurs, mais également des habitants. Son objectif est de développer des pratiques citoyennes autour de la valorisation et de la préservation de la nature.
Aidez l’Observatoire départemental de la biodiversité urbaine (ODBU) à protéger la nature en devenant observ’acteur. Nous avons besoin de vous pour mieux connaître la faune et la flore des villes et mieux la préserver.

 Qu’est-ce qu’un observ’acteur ?

Un observ’acteur est une personne qui collecte et envoie des données naturalistes, c’est-à-dire des informations précises sur la faune et la flore du département, à l’ODBU.

  • Un papillon étonnant posé sur une jardinière ?
  • Une plante inconnue sur le bord du trottoir ?
  • Un bel oiseau perché sur un arbre ou une explosion du nombre d’escargots dans votre jardin ?

À tout moment de l’année, faites-nous parvenir vos observations. L’Observatoire est là pour vous accompagner, échanger, recueillir les informations que vous aurez collectées !
Être observ’acteur de la biodiversité en Seine-Saint-Denis, c’est faire partie d’un réseau dynamique de bénévoles qui agissent pour leur environnement. Chaque inscrit reçoit un kit observ’acteur et est abonné à la lettre d’information et aux bilans des travaux de l’Observatoire. Il est aussi invité à participer à des formations gratuites.

 Qui peut devenir observ’acteur ?

Tout le monde ! Adulte, enfant, peu importe son âge et ce n’est pas obligatoire d’être un passionné de biologie ou de botanique, il faut surtout un peu de curiosité…
Pour nous envoyer vos informations, rien de plus simple : il suffit de remplir la fiche d’observation (téléchargeable sur le site http:// parcsinfo.seine-saint-denis.fr/) et de l’adresser par courrier postal ou électronique à l’ODBU.
L’Observatoire accusera réception de votre envoi et pourra vous apporter de plus amples informations sur les espèces que vous avez observées ou répondre aux questions que vous vous posez sur la nature environnante.

 Une bonne observation, c’est quoi ?

Pour qu’elle puisse être traitée par l’ODBU, l’observation doit indiquer :

  • Une espèce (cygne tuberculé, moineau domestique,…)
  • Une date (jj/mm/aaaa)
  • Un lieu (adresse précise ou lieu-dit)
  • Un observateur (nom et coordonnées)

Et c’est tout.
Pour accompagner votre observation, vous pouvez aussi envoyer une photographie à l’ODBU. C’est encore mieux pour être sûr de l’espèce observée.

 Oui, mais à quoi ça sert ?

Toutes les observations envoyées par les observ’acteurs sont analysées par les scientifiques de l’ODBU et du Muséum national d’Histoire naturelle et enrichissent la base de données sur le patrimoine naturel du département.
Cette base contient près 200 000 données et permet de connaître les espèces de végétaux et d’animaux qui peuplent la Seine-Saint-Denis. Elle permet aussi de mesurer leur évolution, sur un territoire urbain où l’homme est omniprésent. Certaines espèces sont aujourd’hui en danger en Île-de-France et connaître leur nombre précis est un premier pas pour permettre leur sauvegarde.
Les données des observ’acteurs permettent aux chercheurs de réaliser des études précises sur certaines espèces pour pouvoir mieux les protéger et étudier les relations des humains avec la nature.
Finalement, grâce à cette démarche citoyenne, chacun peut participer activement au travail des scientifiques, c’est ce qu’on appelle les sciences participatives.

 Comment je deviens observ’acteur ?

Pour en savoir plus :
Observatoire départemental de la biodiversité urbaine
Direction de la Nature, des Paysages et de la Biodiversité
Hôtel du Département Esplanade Jean Moulin
93000 Bobigny
Tél. : 01 43 93 69 61
odbu@cg93.fr
PNG - 4.5 ko
À LIRE AUSSI

4e Conférence départementale Plan climat air énergie

Mi-novembre 2014, plus de 100 personnes se sont réunies à la Bourse départementale du travail à Bobigny pour la 4e Conférence départementale Plan climat air énergie.


Le schéma pour un environnement vert

Le schéma pour un environnement vert en Seine-Saint-Denis et ses ressources affirme l’ambition départementale de maintenir sur l’ensemble du territoire, des espaces verts de grande qualité, ouverts sur la ville et accessibles à tous.


Plan de prévention du bruit dans l’environnement

Il définit pour les 5 années à venir l’action du Département en matière de lutte contre les nuisances sonores.


3e conférence climat énergie

Les territoires à l’heure de la transition énergétique et de la lutte contre la précarité énergétique, c’était le 13 novembre à la Bourse départementale du travail.


Un protocole pour un plan de mobilisation pour les transports en Île-de-France

Ce protocole qui scelle la construction du Grand Paris Express comprend aussi un plan d’amélioration, d’entretien et d’extension du réseau existant.

0 | 5 | 10

Dans  Environnement & Écologie urbaine

Episode de pollution atmosphérique

En raison d’un nouvel épisode de pollution aux particules fines (PM10) ainsi qu’à une météorologie défavorable à la dispersion des polluants, le Préfet de police de Paris renouvelle ses recommandations et mesures de restriction. Le Département tient aussi à vous rappeler ses conseils pour diminuer les rejets de polluants et ainsi protéger sa santé.


Le guide des parcs

Un guide complet pour découvrir les parcs départementaux et pour en profiter pleinement


15 parcs et forêts, 1 site Natura 2000

Une politique ambitieuse en faveur de la biodiversité, reconnue par le classement de 15 parcs et forêts du département en un site Natura 2000.


Quelques gestes simples pour un air de qualité

Face à la pollution de l’air, chacun de nous est à la fois pollué et pollueur, il est donc important d’agir pour diminuer les rejets de polluants


La qualité de l’air

Retrouvez la carte de l’indice atmosphérique de la qualité de l’air établit par Airparif et l’indice de votre commune.