print
 

L’exécutif régional remet en cause le Grand Paris Express

Mercredi 7 décembre, en conseil d’administration du Syndicat des Transports d’Île-de-France (STIF), la majorité régionale menée par Valérie Pecresse a présenté et fait voter un vœu remettant en cause le projet de la ligne 15 Est et par là même de celui Grand Paris Express.

"En demandant au Préfet de retarder la déclaration d’utilité publique de la ligne 15 Est pour réétudier une desserte par celle-ci du centre-ville de Drancy, Madame Pécresse contribue à retarder d’a minima deux ans un projet crucial pour l’ensemble de la Région Île-de-France.

Cette desserte a en effet déjà été étudiée à la demande du STIF par la Société du Grand Paris. Mais il a été décidé de ne pas y donner suite car elle entraînait un rallongement du temps de parcours se traduisant par une baisse d’attractivité et donc de la fréquentation. C’est l’ensemble de la ligne et de ses futurs usagers qui étaient pénalisés avant même sa mise en service.

Par ailleurs, si la commission d’enquête à l’issue de l’enquête publique a rappelé la nécessité d’une desserte en mode lourd du centre ville de Drancy, elle n’a pas acté que ce devait se faire via la 15 Est.

Or, il existe des solutions permettant de répondre à cette demande légitime via les prolongements de lignes de métro comme la ligne 5 ou la ligne 7, qui, elles, ne pénaliseraient personne.

Si ce vœu venait à aboutir ce serait une catastrophe pour le projet tant attendu de Grand Paris Express et une très mauvaise nouvelle pour l’ensemble des Franciliens. C’est pourquoi avec mes collègues de l’opposition régionale nous avons décidé de voter contre."

Corinne Valls, Vice-présidente chargée des mobilités et du développement du territoire

Dans  Espace presse

Lancement de la saison printemps-été des parcs départementaux : plus d’animations, plus d’innovations et de mobilisation pour Paris 2024

Le Département proposera tout l’été d’offrir aux habitants de la Seine-Saint-Denis des animations de qualité et gratuites dans les parcs départementaux.




8 mars : la Seine-Saint-Denis mobilisée au quotidien pour l’égalité !

Le Département de la Seine- Saint-Denis s’efforce d’être en première ligne pour promouvoir l’égalité entre les femmes et les hommes au quotidien dans ses politiques publiques.


Un nouveau bassin de prévention des inondations en construction à Montreuil

Stéphane Troussel, Président du Conseil départemental et Gérard Cosme, Président d’Est Ensemble, ont participé samedi 4 mars à 10h en présence de Patrick Bessac, maire de Montreuil, à une visite ouverte aux riverains du chantier de création d’un bassin de rétention de la Fontaine des Hanots.


« En Seine-Saint-Denis, nous sommes prêts »

« En Seine-Saint-Denis, nous sommes prêts » lancement d’une campagne de communication commune du département et des EPT Plaine Commune, Paris Terres d’Envol et Est Ensemble pour les Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024.


Débordements violents à Bobigny : condamnation de Stéphane Troussel

Stéphane Troussel, président du Département de la Seine-Saint-Denis condamne fermement les débordements violents qui ont lieu en marge de la manifestation de soutien à Théo samedi 11 février 2017 à Bobigny. Ces débordements ont visé certains bâtiments du Conseil départemental à Bobigny.


Victoires de la musique : avec LEJ, c’est aussi le talent #INSEINESAINTDENIS qui est récompensé

Le groupe L.E.J. a été désigné "révélation de l’année" lors des Victoires de la musique vendredi soir. Je tiens à féliciter ces jeunes artistes, originaires de Seine-Saint-Denis où elles ont reçu une partie de leur formation musicale, au Conservatoire ou à la Maîtrise de Radio France.


La Seine-Saint-Denis au cœur de l’héritage de Paris 2024

La Seine-Saint-Denis est devenue l’évidence de la candidature de Paris pour l’organisation des Jeux olympiques et paralympiques de 2024.

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 250