print
 

Marche silencieuse pour Aïcha

Marche en hommage aux femmes victimes de violences en Seine-Saint-Denis ce jeudi 10 novembre à 18h, du 13 rue Voltaire à Montreuil, jusqu’à l’Hôtel de Ville.

Ce jeudi 10 novembre à 18h, l’Observatoire des violences envers les femmes du Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis, la municipalité de Montreuil, l’association SOS Femmes 93 et la Maison des Femmes de Montreuil s’associent et appellent à rendre hommage à Aïcha, jeune femme tuée par son mari le mercredi 27 octobre à Montreuil.

Aïcha, avait 35 ans, elle était mère de deux enfants dont un bébé de 7 mois. Elle a été étranglée puis enterrée dans la cave de l’immeuble de son mari. Celui-ci a été placé en détention provisoire.

A seulement quelques jours du 25 novembre, Journée Internationale de Lutte contre les Violences faites aux Femmes, ce crime odieux met en lumière, une fois encore, le grave danger encouru par les femmes victimes de violences conjugales, qu’elles soient physiques ou psychologiques.

En France, une femme meurt tous les trois jours sous les coups de son compagnon, conjoint, concubin, petit ami ou ex. En 2015, ce sont 96 enfants qui sont devenus orphelins, conséquences dramatiques de ces violences au sein du couple.

Téléphone portable d’alerte, ordonnance de protection, permanences locales d’accueil, d’écoute ou juridiques, des dispositifs de protection et de soutien existent, mais il est urgent de mieux les faire connaître aux femmes victimes de violences pour qu’elles soient soutenues, orientées et accompagnées vers une sortie définitive de leur situation.

Nous, élu-e-s locaux, professionnel-les, membres d’associations de lutte contre les violences, toutes et tous, nous sommes concerné-e-s et agissons ensemble pour faire reculer les violences faites aux femmes en Seine-Saint-Denis.

Marche silencieuse en hommage à Aïcha, le jeudi 10 novembre 2016 à 18h
Départ au 13 rue Voltaire à Montreuil, jusqu’à l’Hôtel de Ville.

Dans  Espace presse

Trois ans de "Culture et Art au Collège"

Le 6 février, Stéphane Troussel a participé au bilan de la Culture et Art au Collège (C.A.C), un dispositif départemental lancé en 2009.


Jean-Pierre Bel doit cesser d’opposer les départements urbains et ruraux et œuvrer pour l’intérêt général

Alors que le Premier Ministre vient d’installer un groupe de travail entre l’État et les départements pour faire des propositions sur un financement pérenne des allocations individuelles de solidarité, je m’étonne des déclarations de Jean-Pierre Bel, président du Sénat, qui continue d’opposer les difficultés des départements ruraux à celles des départements urbains.


La lutte contre l’habitat indigne doit devenir une grande cause nationale

Mardi 29 janvier, j’ai participé à la table ronde organisée par Cécile DUFLOT, Ministre de l’égalité des territoires et du logement, autour de la question cruciale dans notre département de l’habitat indigne


Pour la reprise du dialogue social, PSA doit donner aux salariés des garanties solides sur leur avenir

« Alors qu’un mouvement social dure depuis plus de dix jours à l’usine PSA d’Aulnay-sous-Bois, je mesure l’inquiétude qui peut être celle des salariés du site quant à leur avenir, qu’ils participent ou non à la grève. »


Le Département aux côtés des maliens de Seine-Saint-Denis

Le 18 janvier, Stéphane Troussel a reçu des représentants de la communauté malienne de Seine-Saint-Denis pour leur réaffirmer le soutien du Département


Création du Pôle Sup 93

« Les arts et la culture sont un puissant moteur de développement économique et urbain de la Seine-Saint-Denis »


« La Seine-Saint-Denis utile au pays »

À l’occasion des Rencontres Femmes du Monde en Seine-Saint-Denis, Stéphane Troussel s’est félicité que l’action menée par l’Observatoire des violences envers les femmes ait inspiré les projets du gouvernement


Stéphane Troussel place l’État face à ses responsabilités

Dans une lettre ouverte adressée au Premier ministre, Stéphane Troussel déplore que le gouvernement ait choisi de repousser l’adoption de mesures d’égalité et de justice territoriale


Discours d’investiture de Stéphane Troussel

Faire de la politique, c’est d’abord choisir de s’engager. Les convictions et l’engagement politique ne sont jamais le fruit du hasard, ils se forgent au contact des lieux que l’on fréquente, des gens que l’on rencontre.

0 | ... | 180 | 190 | 200 | 210 | 220 | 230 | 240 | 250 | 260 | 270