print
 

Règles de subventions d’investissement

L’actualisation des critères d’aide à l’investissement prend en compte la situation d’urgence de la Seine-Saint-Denis et les inégalités de moyens entre les villes.

Le Conseil général entend favoriser le développement quantitatif et qualitatif des pratiques sportives, sous toutes leurs formes. Il soutient les opérations de construction et de réhabilitation des équipements sportifs des communes (1 équipement par an par commune), en articulation avec ses responsabilités pour les lieux de pratique de l’EPS pour les collégiens.

Les projets sont nombreux, en lien notamment avec la vétusté du patrimoine sportif. Le recensement national des équipements sportifs mené en 2005 par le ministère de la Jeunesse, des Sports et de la vie associative avait révélé d’importants déséquilibres entre les territoires.

En 2007 et en 2009, une actualisation des critères d’aide à l’investissement a été décidée par le Conseil général. Elle prend en compte la situation d’urgence de la Seine-Saint-Denis et les inégalités de moyens entre les villes.

Malgré le moratoire sur les investissements annoncé début 2012 et effectif jusqu’à fin 2014, le Département mène actuellement une réflexion sur une nouvelle révision des critères d’aide à l’investissement en matière d’équipements sportifs. Cette réflexion a pour objectif de simplifier le cadre général des interventions pour la construction et la réhabilitation.
Cette démarche s’inscrit également dans une politique volontariste de rééquilibrage territorial de l’offre sportive. En parallèle, des propositions incitatives pour la réalisation d’équipements faisant appel à des solutions techniques éco-responsables figureront dans les nouveaux critères de façon à atteindre les objectifs de l’Agenda 21 départemental.

 Réhabilitation d’équipements sportifs et de loisirs

TERRAINS DE GRANDS JEUX EN SYNTHÉTIQUE

Critères, précisions : Au moment de la demande de subvention, les travaux ne doivent pas avoir débuté.
Un équipement par commune et par an au maximum (au sein d’un même équipement, plusieurs espaces de sports ou leurs annexes peuvent bénéficier de l’aide à la réhabilitation).
Mise à disposition gratuite d’au moins 20% des horaires d’ouverture annuels pour les cours d’EPS des collégiens.
Bénéficiaires : Commune ou association
Montant de subvention : 30% H.T. du montant des travaux plafonné à 600 000€.
Réajustement annuel des plafonds en fonction de l’indice du coût de la construction.

BÂTIS NÉCESSAIRES À L’ENVIRONNEMENT DES PRATIQUES SPORTIVES EXTÉRIEURES

(vestiaires, aménagement, tribunes et parkings) et terrains de grands jeux autres que les synthétiques
Critères, précisions : Au moment de la demande de subvention, les travaux ne doivent pas avoir débuté.
Un équipement par commune et par an au maximum (au sein d’un même équipement, plusieurs espaces de sports ou leurs annexes peuvent bénéficier de l’aide à la réhabilitation).
Mise à disposition gratuite d’au moins 20% des horaires d’ouverture annuels pour les cours d’EPS des collégiens.
Bénéficiaires : Commune ou association.
Montant de subvention : 20% HT du montant des travaux plafonné à 400 000 €.
Réajustement annuel en fonction de l’indice du coût de la construction + majoration jusqu’à 30% pour les projets de coopération intercommunale.

PISTE D’ATHLÉTISME

Critères, précisions : Au moment de la demande de subvention, les travaux ne doivent pas avoir débuté.
Un équipement par commune et par an au maximum (au sein d’un même équipement, plusieurs espaces de sports ou leurs annexes peuvent bénéficier de l’aide à la réhabilitation).
Mise à disposition gratuite d’au moins 20% des horaires d’ouverture annuels pour les cours d’EPS des collégiens.
Bénéficiaires : Commune ou association.
Montant de subvention : 20% HT du montant des travaux, plafonné à 600 000 €.
Réajustement annuel en fonction de l’indice du coût de la construction + majoration jusqu’à 30% pour les projets de coopération intercommunale.

SALLE DE SPORT

Critères, précisions : Au moment de la demande de subvention, les travaux ne doivent pas avoir débuté.
Un équipement par commune et par an au maximum (au sein d’un même équipement, plusieurs espaces de sports ou leurs annexes peuvent bénéficier de l’aide à la réhabilitation).
Mise à disposition gratuite d’au moins 20% des horaires d’ouverture annuels pour les cours d’EPS des collégiens.
Bénéficiaires : Commune ou association.
Montant de subvention : 20% HT du montant des travaux, plafonné à 575 000 €.
Réajustement annuel en fonction de l’indice du coût de la construction + majoration jusqu’à 30% pour les projets de coopération intercommunale.

PATINOIRES ET PISCINES

Critères, précisions : Au moment de la demande de subvention, les travaux ne doivent pas avoir débuté.
Un équipement par commune et par an au maximum (au sein d’un même équipement, plusieurs espaces de sports ou leurs annexes peuvent bénéficier de l’aide à la réhabilitation).
Mise à disposition gratuite d’au moins 20% des horaires d’ouverture annuels pour les cours d’EPS des collégiens.
Bénéficiaires : Commune ou association.
Montant de subvention : 20% HT du montant des travaux, plafonné à 1 500 000 €.
Réajustement annuel en fonction de l’indice du coût de la construction + majoration jusqu’à 30% pour les projets de coopération intercommunale.

 Construction, rénovations, extensions de gymnases pour les collèges et d’équipements spécialisés

GYMNASES POUR LES COLLÈGES

Critères, précisions : Au moment de la demande de subvention, les travaux ne doivent pas avoir débuté.
Maximum un équipement par commune et par an.
Mise à disposition gratuite d’au moins 20% des horaires d’ouverture annuels pour les cours d’EPS des collégiens.
Bénéficiaires : Commune ou association.
Montant de subvention : 50% HT du montant des travaux (subvention plafonnée à 1 M€).
Réajustement annuel des plafonds en fonction de l’indice du coût de la construction.

ÉQUIPEMENT SPÉCIALISÉ

consacré à une seule discipline, pratiquée à haut niveau ; l’équipement doit présenter un intérêt départemental et permettre l’accueil d’un large public
Critères, précisions : Au moment de la demande de subvention, les travaux ne doivent pas avoir débuté.
Maximum un équipement par commune et par an.
Mise à disposition gratuite d’au moins 20% des horaires d’ouverture annuels pour les cours d’EPS des collégiens.
Bénéficiaires : Commune ou association.
Montant de subvention : 20% HT du montant des travaux, non plafonné Ou 30% HT du montant des travaux pour projet de coopération intercommunale, non plafonné.

À LIRE AUSSI

Sport et loisirs pour tous

Le Conseil général de la Seine-Saint-Denis met en œuvre une politique publique innovante en faveur du sport et des loisirs, qu’il considère comme une source essentielle d’épanouissement personnel et d’enrichissement collectif.


Une politique sportive et de loisirs ambitieuse

Depuis près de trente ans, le Département accompagne les évolutions du mouvement sportif et celles des acteurs de l’éducation populaire et des loisirs, dans un échange permanent et fécond.


Le SCOTES pour des aménagements sportifs durables

Parce que les pratiques sportives ont évolué, le Département met en place un Schéma de Cohérence Territoriale des Équipements Sportifs (SCOTES) pour rétablir l’égalité des territoires.


Charte éthique du sport

Elle reprend les grands principes de lutte contre le dopage, les tricheries, les discriminations et les violences.


Loisirs éducatifs

Le Département apporte son soutien au fonctionnement d’associations départementales qui œuvrent pour mettre en place des démarches éducatives de loisirs

0 | 5

Dans  Sport & Loisirs

Grand Paris, terrain de Jeux

Appel à projets pour les acteurs du sport afin d’utiliser des terrains disponibles et pour proposer des installations sportives innovantes. Explications.


Demande de subvention AS Colleges

Pour valoriser et développer les actions qui font du sport un vecteur d’épanouissement.


24 actions pour les Jeux 2024

Un plan départemental d’accompagnement de la candidature aux jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024. Il se décline en sept grands thèmes qui regroupent 24 actions.


Pratiques sportives pour tous

Le Département soutient le développement des pratiques sportives pour tous les publics et à tous les niveaux.


L’été en herbe 2015

L’été en herbe permet de faire bénéficier aux familles et aux jeunes séquano-dionysiens de nombreuses activités pendant tout l’été. Demandez le programme !


Aide à la formation BAFA-BAFD

Le Département aide les jeunes qui souhaitent s’engager dans l’encadrement éducatif.


Les équipements sportifs

Afin de contribuer à promouvoir la pratique sportive pour tout public et à tous les niveaux, le Département agit sur l’offre d’équipements sportifs.


Sport scolaire

Aide aux associations sportives des collèges de la Seine-Saint-Denis, soutien aux actions menées par l’UNSS 93 et Jeux des collèges.


Activités éducatives de sport et de loisirs

À certaines conditions, le sport et les loisirs peuvent contribuer à l’épanouissement et à la réussite des enfants et des jeunes.