print
 

Sport et loisirs pour tous

Depuis près de trente ans, le Département accompagne les évolutions du mouvement sportif et celles des acteurs de l’éducation populaire et des loisirs, dans un échange permanent et fécond. En voici les fondamentaux.

La politique départementale est fondée sur :

  • l’association avec ses Grands Partenaires, clubs repérés pour leur rôle moteur dans le développement de leur discipline ;
  • le soutien de la pratique de haut niveau permettant aux sportifs de continuer à poursuivre leur évolution en Seine-Saint-Denis ;
  • le soutien à la diversité des pratiques notamment à l’accès au sport pour tous les publics ;
  • la gestion d’équipements sportifs en régie et en délégation ;
  • l’aide à l’investissement pour la réhabilitation des équipements sportifs retenus dans le Plan de rattrapage des équipements sportifs de l’État (PRES) ;
  • la mise en place d’un Schéma de cohérence territoriale des équipements sportifs (SCOTES) permettant une meilleure prise en compte des enjeux d’aménagement et de développement durable qui entourent les espaces de pratique sportive ;
  • la promotion des disciplines par l’organisation et le soutien financier de manifestations d’intérêt départemental. L’accent est mis sur le développement d’actions éducatives en milieu scolaire, notamment dans des disciplines peu pratiquées en Seine-Saint-Denis (golf, équitation ou voile) ;
  • l’accompagnement de la pratique physique et sportive dans toutes ses dimensions (éducatives, ludiques).

Si le Conseil général a choisi de développer une politique sportive aussi structurante, c’est qu’il considère la pratique des activités physiques, sportives et de loisirs comme une mission de service public indispensable à la construction de la personnalité, au développement physique, intellectuel et social de chaque individu. Il a d’ailleurs inscrit un volet sportif à son Agenda 21 et élaboré avec le Comité départemental olympique et sportif 93 une charte éthique du sport en Seine-Saint-Denis.

Les acteurs du sport et des loisirs en Seine-Saint-Denis, bénévoles et salariés des associations sont nombreux à se mobiliser pour offrir une pratique sportive à tous les publics, ce qui fait de la Seine-Saint-Denis un laboratoire et une terre d’innovation en matière de sport et de loisirs.

Le public sportif, majoritairement jeune, constitue en lui-même un facteur de développement. Ce potentiel doit être promu, soutenu et développé. C’est pourquoi le Département se positionne avant tout comme animateur des réseaux d’acteurs mobilisés sur ces enjeux.
En recherchant la participation de tous, il permet à chaque acteur, au regard de sa spécificité, de sa place et à la hauteur de ses moyens, de prendre part à la construction de cette politique globale.

Le Département soutient et encourage le secteur associatif à relever deux défis qui sont les conditions de sa pérennité :

  • un défi démocratique : repenser le management du projet associatif pour l’ouvrir à tous, le partager, l’adapter à la complexité du territoire et à la diversité de la demande ;
  • un défi éducatif : sensibiliser, former les enfants, les jeunes et les adultes pour donner du sens au projet commun, pour développer les capacités de chacun(e) et contribuer à donner des clés de compréhension de la société.

Le Département développe de plus en plus la coopération avec les communes, qu’il accompagne dans leurs projets d’investissement en matière d’équipements et dans l’élaboration du SCOTES. Elles sont aussi invitées à travailler à l’amélioration de l’offre sportive et de loisirs éducatifs pour les enfants.

Enfin, le Conseil général s’engage auprès de l’ensemble des acteurs de la communauté éducative. Il soutient le sport scolaire (Éducation Physique et Sportive (EPS), Union Nationale du Sport Scolaire (UNSS), projets d’enseignants ou d’associations) à l’école comme au collège. Il accompagne les professionnels des loisirs de l’enfant (animateurs, ludothécaires, militants de l’éducation populaire), en s’attachant notamment à promouvoir la Convention internationale des droits de l’enfant (CIDE), les droits à la liberté d’expression des enfants, aux loisirs et au jeu.

Les objectifs
L’action quotidienne du Département en matière de sport et de loisirs se décline autour de trois objectifs :
  • favoriser le développement d’un sport pour tous les publics, notamment en intervenant sur l’offre d’équipements sportifs ;
  • mettre le sport au service de l’éducation ;
  • construire une offre de loisirs éducatifs, en particulier en direction de l’enfance et de la jeunesse.
JPEG - 59.7 ko

 Les aides départementales

Les aides aux comités départementaux

  • au fonctionnement et à la gestion de leurs actions au quotidien ;
  • à la formation des cadres et bénévoles des clubs locaux (dirigeants, entraîneurs, juges et arbitres…) ;
  • à l’investissement : travaux d’entretien ou d’installation dans des locaux, acquisition de matériel technique ou spécifique à la pratique ;
  • le contrat d’objectifs : premier niveau de contractualisation avec les clubs ou les comités départementaux qui s’engagent dans une démarche prospective de développement sportif et territorial ouvert à tous les publics et à toutes les formes de pratiques.

Sport et handicap
Dès lors qu’une association (affiliée ou non) aux comités départementaux handisport et sport adapté, offre une pratique sportive aux personnes handicapées, elle est éligible à tous les dispositifs d’aide existant pour les clubs, avec une prise en compte de ses besoins particuliers.
Elle bénéficie également d’une aide pour l’acquisition de matériels sportifs spécifiques aux pratiques sportives des personnes handicapées.

Les aides aux clubs sportifs

  • L’élite : par son dispositif « Clubs de performance », le Département accompagne les équipes premières, masculines et féminines, évoluant dans l’un des deux plus hauts niveaux des championnats de France amateurs et professionnels.
  • Les Clubs de niveau national (CNN) : aide au déplacement (individuel ou collectif, jeunes, seniors, hommes, femmes) lors de compétitions nationales hors de la région Île-de-France. 130 clubs, 40 disciplines, environ 3 000 licenciés dont 80 % de moins de 25 ans sont concernés par ce dispositif.
  • Les Clubs de Niveau International (CNI) : aide au déplacement pour les clubs ayant des athlètes ou des équipes qualifiés à des championnats européens ou mondiaux se déroulant hors du territoire national.
  • Les échanges de jeunes : aide permettant de construire un projet éducatif d’échange international de jeunes sportifs, avec l’aide du Département et d’un spécialiste des questions interculturelles.
  • Les manifestations d’intérêt départemental : aide destinée aux associations sportives dans l’organisation de manifestations sportives. Environ 90 manifestations
    par an sont soutenues par le Département.

Les aides au sport scolaire

  • L’aide aux Associations Sportives (AS)
    Le Département accorde une subvention de fonctionnement aux AS des collèges.
    Elle est calculée en fonction du nombre d’élèves licenciés à l’AS de l’établissement, de la participation de l’AS aux rencontres interdistricts, aux formations de jeunes officiels et aux compétitions départementales ou académiques.
    120 AS sont répertoriées en Seine-Saint-Denis.
  • L’aide aux projets éducatifs sportifs
    Le Département soutient les enseignants d’EPS de collèges qui souhaitent s’engager
    dans un projet éducatif avec leur classe ou leur AS (thématique sportive, approche interdisciplinaire et durée d’au moins un trimestre).

L’aide au BAFA/BAFD
Depuis 1988, le Département a choisi d’aider les jeunes qui souhaitent s’engager dans une première expérience d’encadrement éducatif dans les centres de loisirs et les centres de vacances des communes et associations du département, en accordant une aide correspondant à 20 % du coût de chaque stage de formation BAFA et BAFD. Cette aide peut être portée à 40 % pour les stages d’approfondissement qui ont pour thème l’accueil et l’encadrement des enfants handicapés ou les activités physiques de pleine nature (APPN).

Les aides aux équipements sportifs des communes et des intercommunalités
Leurs modalités sont en cours de redéfinition au regard des orientations du Scotes (Schéma de cohérence territoriale des équipements sportifs) et se formaliseront via des conventions de coopération pluriannuelles à passer entre le Département et les communes ou intercommunalités.

JPEG - 65.4 ko

 En chiffres

194 327 licenciés en 2012 dans le département
350 clubs (dont 80 % des licenciés ont moins de 25 ans)
130 clubs dans 40 disciplines au titre du dispositif Club de Niveau National (CNN), soit environ 3 000 jeunes
Une cinquantaine de comités départementaux
15 équipes « Élite », au titre du dispositif « Club de performance »
Environ 90 manifestations sportives d’intérêt départemental
Plus de 2000 jeunes participent aux Jeux des collèges chaque année
5000 enfants sont accueillis chaque année sur la base nautique de Champs-sur-Marne
35 000 enfants et jeunes sont accueillis chaque année dans les pôles départementaux d’animations d’été
200 collégiens participent chaque année au Trophée des Bahuts et à l’Armada
80 classes participent chaque année aux parcours éducatifs de golf et d’équitation.

 Les liens utiles

Comité Départemental Olympique et Sportif 93 (CDOS 93) : www.cdos93.org
Fédération sportive et gymnique du travail (FSGT) : www.fsgt93.fr
Union nationale du sport scolaire 93 (UNSS93) : www.unss.org
Ministère des sports : www.sports.gouv.fr
Direction départementale de la cohésion sociale de la Seine-Saint-Denis (DDCS 93) : www.ddjs-seine-saint-denis.jeunesse-sports.gouv.fr
Direction régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion sociale DRJSCS : www.ile-de-france.jeunesse-sports.gouv.fr
Institut régional de développement du sport (IRDS) : www.irds-idf.fr
Profession Sport Loisirs : www.profession-sport-loisirs.fr
FOL : www.fol93.org
FRANCAS : www.francas93.wordpress.com
ADAG : www.basedechamps.fr
CDOMS : www.fnoms.org

PDF - 2 Mo
Présentation complète (.PDF)
À LIRE AUSSI

La Seine-Saint-Denis veut les Jeux !

Tous les articles en lien avec la candidature de Paris et la Seine-Saint-Denis pour l’organisation des JOP 2024.


Une politique sportive et de loisirs ambitieuse

Depuis près de trente ans, le Département accompagne les évolutions du mouvement sportif et celles des acteurs de l’éducation populaire et des loisirs, dans un échange permanent et fécond.


Le SCOTES pour des aménagements sportifs durables

Parce que les pratiques sportives ont évolué, le Département met en place un Schéma de Cohérence Territoriale des Équipements Sportifs (SCOTES) pour rétablir l’égalité des territoires.


Charte éthique du sport

Elle reprend les grands principes de lutte contre le dopage, les tricheries, les discriminations et les violences.


Loisirs éducatifs

Le Département apporte son soutien au fonctionnement d’associations départementales qui œuvrent pour mettre en place des démarches éducatives de loisirs

0 | 5

Dans  Culture & Sport

La Seine-Saint-Denis veut les Jeux !

Tous les articles en lien avec la candidature de Paris et la Seine-Saint-Denis pour l’organisation des JOP 2024.


Une politique sportive et de loisirs ambitieuse

Depuis près de trente ans, le Département accompagne les évolutions du mouvement sportif et celles des acteurs de l’éducation populaire et des loisirs, dans un échange permanent et fécond.


Le SCOTES pour des aménagements sportifs durables

Parce que les pratiques sportives ont évolué, le Département met en place un Schéma de Cohérence Territoriale des Équipements Sportifs (SCOTES) pour rétablir l’égalité des territoires.


Charte éthique du sport

Elle reprend les grands principes de lutte contre le dopage, les tricheries, les discriminations et les violences.


Loisirs éducatifs

Le Département apporte son soutien au fonctionnement d’associations départementales qui œuvrent pour mettre en place des démarches éducatives de loisirs


Parcours éducatifs sportifs

Des parcours éducatifs organisés en partenariat avec des associations de sport et de loisirs


Le sport dans toutes ses pratiques

Promouvoir, agir et développer les équipements


Jeux des collèges

Le Département s’engage pour un sport éthique et durable, traversé par des enjeux d’éducation, de santé et de citoyenneté


Collection départementale d’art contemporain

Créée en 1986, la collection rassemble plus de 2000 œuvres d’art acquises en France et à l’étranger, auprès d’artistes renommés et de jeunes créateurs.


Archéologie départementale

Le Département mène une politique d’étude ambitieuse, de préservation et de valorisation de son patrimoine archéologique